Le Monde des Backpackers

Explore The Possibilities

De mes premiers pas à l'aventure littéraire

Une photo de Raphaël Paquereau
Rien ne me prédestinait à devenir écrivain-voyageur, et pourtant. Afrique, Australie, Nouvelle-Zélande, Asie... Force est de constater que j’ai toujours écrit, et voyagé. Il me fallait trouver le moyen d’imbriquer les deux ! Un proche m’offrit alors un carnet avant que je ne parte en Amérique du sud. Le déclic. Un moyen génial de ne rien oublier, de partager mes périples et, surtout, de les enrichir. Car il fallut mettre à jour toutes mes notes et en faire quelque chose de plus… respectable. Peaufiner mes recherches pour que vous viviez l’immersion totale. Le projet était ambitieux, il fallut bosser pour qu’une maison d’édition accepte de me suivre. Ce fut la guerre. Et chose faite à la sortie de « Le monde des Backpackers – Australie » (finaliste au Prix Pierre Loti 2021), publié aux éditions Souffles Littéraires. Une équipe de pros, enfin ! Des camarades de plumes déterminés à nous transporter en terre inconnue par le biais du Backpacking : un art mêlant entraide, rusticité et joie de vivre !

Le projet en lui-même

L’objectif est que jaillisse la passion de l’aventure, joyeuse et accessible. Et en sacs à dos ! Où la notion de respect serait la clef d'un nouveau mode de vie. Criminologue de formation, mes investigations sont poussées afin que le lecteur emmagasine le max d’informations, qu’il prenne le pouls du pays avant d’y mettre un pied. Mais qu’il découvre aussi l'univers des Backpackers. Une école de la vie formidable où les jeunes de toutes nationalités se retrouvent et vivent intensément, adeptes d’astuces et de partage. Une manière saine de voyager et que j’invite à explorer : en plantant la tente dans le jardin des natifs, en vous douchant aux toilettes publics ou en pédalant des jours entier autour d’une région qui vous plait… En plus d’économies, cet art profite aux rencontres souvent intimes et surprenantes. Et ce ne sont que des exemples, le potentiel du Backpacking est infini. Un condensé de ces pratiques est disponible dans « le guide du Backpacker ».

Vers une nouvelle génération de Backpackers

Nos impacts sont phénoménaux : économiques, sociaux, environnementaux… à tous niveaux. C'est un pouvoir formidable, quand on y pense. Cette capacité d'interagir avec une culture et d’en modifier jusqu’à ses racines. Oui, si on ne vient pas tout déraciner. Car il faut garder à l'esprit que de nombreux pays sont aujourd'hui fragiles, mal adaptés à cette forme de colonialisme et exaspérés par ces étrangers qui débarquent, chaque année. Il s’agit donc d’inspirer les Backpackers, ceux qui raccordent les pays et les grands ensembles. Une base solide à laquelle je crois et qui a le pouvoir de changer les règles du jeu. Attention : exemplaire ne veut pas dire parfait. Il s'agit de montrer l'exemple. D'un idéal. D'un saut qualitatif dans l'industrie du voyage. Dans un monde où l'on doit plus que jamais prôner la sobriété, quoi de mieux que le Backpacker pour expérimenter cette évolution ? Que cet électron libre et dynamique portant l'espoir du monde dans son sac à dos ? Bon voyage.

Plus d'infos ici !